Le roman national de Karim Amellal

Article paru dans Libération le 2/09/2016. EGALITÉ(S) Le roman national de Karim Amellal BÉLIGH NABLI 1 SEPTEMBRE 2016 (MISE À JOUR : 1 SEPTEMBRE 2016) Karim Amelall, le 28 avril 2016. Photo Own work Amandine388 DR L’auteur de «Bleu Blanc Noir» dénonce une France qui n’en finie pas de se morceler. Il imagine une France gagnée…

Quand la réalité rejoint la fiction…

En 2006, je publiais chez Stock un roman intitulé « Cités à comparaître » qui racontait la trajectoire, absurde et rocambolesque, d’un jeune de banlieue, à l’identité effacée, qui sombrait peu à peu dans l’engrenage du terrorisme. Dix ans plus tard, la fiction est devenue une réalité…