Sharing Economy : la révolution de la servitude

(Article publié dans la revue Contretemps le 21 mars 2017) Pour toute une génération de jeunes plutôt privilégiés des centres-villes, il est désormais inconcevable de sortir sans son « smartphone », de se déplacer sans Uber, de voyager sans Airbnb, de dîner entre amis sans Deliveroo. Pour eux, la France devrait être la Silicon Valley et les…

Derrière les violences policières, la question raciale

Article publié dans Le Monde du 24/02/2017 Selon Karim Amellal, l’existence d’une « question raciale » peut contribuer à expliquer pourquoi, malgré les dispositifs en faveur de l’égalité des chances, certaines personnes ne parviennent pas à percer le fameux « plafond de verre ». LE MONDE IDEES | 24.02.2017 à 18h03 | Par Karim Amellal (Enseignant à Sciences Po) Abonnez…

« Notre République » (tribune dans Libération)

Aujourd’uhui parait dans Libération (version papier et numérique) une tribune co-écrite avec Beligh Nabli sur notre conception, positive, inclusive, de la République. Libé n’a pas pu s’empêcher d’ajouter un chapeau sur la « place centrale de la laïcité » dans notre texte (sans parler du titre), alors que nous disons précisément que la laïcité identitaire, exclusive et…

Le roman national de Karim Amellal

Article paru dans Libération le 2/09/2016. EGALITÉ(S) Le roman national de Karim Amellal BÉLIGH NABLI 1 SEPTEMBRE 2016 (MISE À JOUR : 1 SEPTEMBRE 2016) Karim Amelall, le 28 avril 2016. Photo Own work Amandine388 DR L’auteur de «Bleu Blanc Noir» dénonce une France qui n’en finie pas de se morceler. Il imagine une France gagnée…

Face au terrorisme, le besoin d’un contre-récit

Article publié dans le Huffington Post le mardi 24 novembre 2015   ATTENTATS – Pense-t-on sérieusement que des mesures répressives vont, à elles seules, endiguer et prévenir le terrorisme « djihadiste »? Certes, celles-ci sont indispensables. Sans aucun doute des mesures de surveillance supplémentaires sont-elles nécessaires dans le cadre de l’état d’urgence, peut-être après. Sans nul doute…

Interview El Watan (5/04/2013)

Entretien réalisé par Nadia Agsous pour El Watan. Karim Amellal. écrivain et universitaire «On n’échappe pas à son passé !» le 05.04.14 | 10h00 Réagissez | © D. R. Imprimer Envoyer à un ami Flux RSS Partager Prof à Sciences-Po Paris, il trouve le temps d’écrire et de créer des sites… -Vous êtes né à Paris,…

Interview France Info

Interview sur France Info  Itinéraires Karim Amellal, citoyen engagé contre les discriminations et les inégalités Il a fait de la lutte contre les discriminations son cheval de bataille. Depuis la publication en 2005 de son livre « Discriminez-moi. Enquête sur nos inégalités« , Karim Amellal milite pour la mise en œuvre de politiques publiques en faveur de…

Le lycée Averroès ou l’échec de l’école publique

Texte publié sur Médiapart et sur Chouf-chouf.com Le classement, pour la première fois, d’un lycée musulman au premier rang des lycées de France est quelque chose dont, quelques soient les réserves que nous ayons sur la valeur de ces classements et la manière dont ils sont élaborés, nous pouvons nous réjouir. Pour au moins deux raisons. D’abord parce…

Contrôles d’identité : où en est-on ?

Les contrôles d’identité fondés sur un profilage racial – ce qu’on appelle les « contrôles au faciès » – sont régulièrement pointés du doigt par des associations et ONG depuis de nombreuses années, comme par exemple en janvier dernier par Human Rights Watch. Au cours de la campagne électorale, François Hollande s’était engagé à « mettre un terme »…

In France’s suburban ghettos, a struggle to be heard amid election noise

By Robert Marquand, Christian Science Monitor | 05/02/12 Inside the French suburbs, referred to here as « zones of banishment » or « the lost territories of France, » the 2012 presidential elections seemed like a good time to wake up the nation. In a small office in the suburb of Clichy-sous-Bois, a group of mostly Arab and African 20-somethings hit on…

Rompre l’abandon : pour une politique d’égalité réelle

Article publié dans le Huffington Post dimanche 13 mai 2012. Les quartiers sensibles, aussi appelés « populaires » pour souligner la forte représentation des personnes les plus modestes, ou les moins bien dotées, parmi la population, ont le 6 mai massivement voté pour François Hollande:Saint-Denis à 77,78%, Les Mureaux à 70,47%, Mantes-la-Jolie 67,05 et jusqu’à 89,04% au Val-Fourré….